Témoignages

 

Anthony Boidin (Data Analyst)

Je m’appelle Anthony Boidin et je fais partie de la première promotion du master SCE. Après mon BAC ES, j’ai découvert la licence MIASHS parcours Sciences Cognitives un peu par hasard pendant les portes ouvertes de l’université durant mon année de terminale. J’ai ensuite continué dans le master MIASHS parcours Sciences Cognitives pour l’Entreprise. Durant la deuxième année du master, j’ai dû effectuer un stage en entreprise de 6 mois pour appliquer mes connaissances plutôt théoriques à un milieu beaucoup plus pratique. En janvier, j’ai donc rejoint l’entreprise Webed. Il s’agit d’une entreprise ayant pour rôle de concevoir les sites web (souvent marchands) d’autres entreprises. Ma mission durant le stage était d’optimiser l’expérience utilisateur (UX design) des sites webs marchands. Néanmoins, j’ai mis un terme au stage au bout de 3 semaines car la mission qui m’était demandée n’était pas du tout en adéquation avec mes valeurs et mes compétences. Avant de partir, j’avais bien entendu trouvé un autre stage pour ne pas me retrouver sans rien. Ainsi, j’ai effectué la seconde partie de mon stage à Play in Lab. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans le test utilisateur dans les jeux vidéos (Playtest). Ma mission était donc de mener les tests utilisateurs du recrutement des testeurs à l’écriture du rapport de test en passant par l’élaboration et la passation du protocole. Les connaissances théoriques que j’ai acquises durant mes études m’ont permis de concevoir des protocoles comportant le minimum de biais et ainsi obtenir les résultats les plus objectifs possibles. Vu que mon stage s’est très bien déroulé, j’ai été embauché en tant que coordinateur playtest à l’issue de celui-ci. En 2018, suite à une volonté de ma part de changer de métier, je me suis reconverti en data analyst et je travaille actuellement à Oney en tant qu’analyst risque. En conclusion, je dirais que l’avantage de ce master est de former les étudiants en étant pluridisciplinaire afin d’apporter un nouvel angle dans nos futurs métiers et avoir un profil permettant de faire plusieurs types de métier. La curiosité et l’esprit critique permettent de s’intéresser à énormément de sujet et remettre en question les acquis de l’entreprise.

Juliette Boitout (Ingénieur Cogniticien)

Après une première expérience au sein du laboratoire de Recherche & Développement de Decathlon SportsLab en M1, j’ai décidé d’élargir mes horizons de jeune chercheuse en réalisant mon stage de M2 dans un laboratoire de recherche universitaire. Ce stage de 6 mois dans le laboratoire CNRS SCALab a largement nourri mes capacités à proposer des hypothèses de recherche précises et pertinentes, ainsi qu’à concevoir des paradigmes expérimentaux innovants pour y répondre. De plus, j’ai eu l’occasion de me former à l’utilisation de techniques de capture du mouvement 3D (système Qualisys, logiciel Matlab). Ce stage m’a aussi permis d’appréhender de manière plus détaillée le fonctionnement d’un laboratoire universitaire ainsi que l’organisation en réseau de ses professionnels. En résumé, cette expérience m’a vraiment apporté les compétences et l’assurance nécessaire pour me développer au sein de mon milieu professionnel.

Olivier Capra (Doctorant)

Webdesigner de profession, J’ai décidé de reprendre des études dans les sciences cognitives notamment en raison de leur fort caractère transdisciplinaire. Le stage de M2 se déroulant à mi chemin entre l’informatique et la psychologie fut un parfait exemple de la recherche dans laquelle je souhaitais m’investir. Belle réussite technique, le stage laissa néanmoins un grand nombre de questions en suspens. Il m’a d’abord permis de consolider les compétences théoriques et méthodologiques acquises en master et d’appréhender la recherche dans un environnement de haute technicité. Aujourd’hui en thèse dans un laboratoire d’informatique, je poursuis et approfondis le protocole développé en stage.

Florian Cornet (Ergonome)

Suite à une Licence de psychologie réalisée à l’Université de Lille 3, j’ai décidé de poursuivre dans le Master SCE afin de me rapprocher du monde de l’entreprise dans l’objectif de faire profiter à tous des avancées en Psychologie. De part ce master j’ai pu approfondir mes connaissances en mathématiques et découvrir le machine learning et le traitement de données. Cela m’a permis d’acquérir de nouvelles compétences et une nouvelle façon de raisonner. En M2, j’ai réalisé mon stage chez UseConcept, une startup présente à Eurasanté. Cette société est spécialisée en Ergonomie des dispositifs médicaux et des innovations. Mon rôle consistait à la rédaction de protocoles expérimentaux, sur des dispositifs médicaux ou IHM, et à la passation et analyses de tests utilisateurs. De plus, j’ai eu l’opportunité de réaliser des audits d’ergonomie sur différents dispositifs/IHM. Mes compétences en psychologie expérimentale acquises au cours de mon cursus m’ont donc été très utiles. J’ai également pu mettre en avant ma connaissance de l’eye tracker pour l’intégrer dans différents tests. Enfin, nous discutions régulièrement de l’apport de la mesure des émotions au cours de nos tests et nous avions pour cela réalisé un protocole spécifique. En résumé, ce stage m’a permis d’apprendre énormément sur le monde de l’entreprise, dans lequel je m’épanouis encore à ce jour puisque mon aventure avec UseConcept se poursuit !