Le parcours sciences cognitives pour l’entreprise a été créé suite au constat d’un besoin de compétences en informatique chez les étudiants en psychologie cognitive. En effet, au sein des entreprises, une forte demande est apparue dès les années 2012 visant à intégrer au sein d’équipes en R&D des étudiants universitaires ayant les capacités de:

  • effectuer rapidement une revue de littérature sur une question scientifique dans les champs de psychologie cognitive, neurosciences humaines, sciences du comportement
  • déterminer les fonctions cognitives, émotionnelles et motrices intervenant dans un comportement
  • créer un protocole expérimental et sélectionner les équipements de mesure nécessaires pour conduire l’étude
  • programmer les équipements pour réaliser les mesures souhaitées
  • recruter, mettre en place et conduire les passations expérimentales
  • analyser les résultats rapidement en mettant en place des algorithmes d’automatisation du traitement des données
  • présenter les résultats lors d’événements scientifiques internationaux, à des groupes pluridisciplinaires de chercheurs, ingénieurs et techniciens

Le constat en 2012-2013 a été de déterminer que les étudiants de psychologie étaient les mieux placés pour rendre compte de ce genre de missions. Cependant, ils manquaient les compétences informatiques et statistiques pour pouvoir implémenter les algorithmes de traitement de données. Il s’avère qu’il manquait également la capacité d’intégrer les multiples équipements nécessaires pour faire la modélisation du comportement en milieu écologique.

 

Psychologie

 

Une collaboration avec les startup, les PME et les laboratoires de la région a alors été mise en place. Via une collaboration entre les UFR MIME et Psychologie de l’Université de Lille 3, le parcours Sciences Cognitives pour l’Entreprise (SCE) a accueilli ses premiers étudiants à la rentrée 2014. Proposant un parcours pluridisciplinaire, les étudiants de ce master développent les compétences théoriques dans les champs de la psychologie cognitive, des sciences de l’informatique et des statistiques. Des modules de méthodologies leur permettent de développer les compétences expérimentales (mise en place de protocole UX) et la gestion de la technologie de mesure (maîtrise d’au moins un langage de programmation : Matlab, OpenSesame, AndroidStudio, ou Python), utilisant :

  1. les techniques de l’eye-tracking (pour caractériser les stratégies d’exploration visuelle)
  2. la mesure de la cinématique 3D du mouvement (pour caractériser les comportements moteurs volontaires)
  3. la mesure physiologique, pour caractériser les états émotionnels
  4. Grace à ces compétences technologiques, les étudiants maîtrisent le choix et l’utilisation des questionnaires classiques utilisés dans le domaine de la psychologie humaine.

 

Mathématiques 

 

Le Laboratoire

Les enseignants de Mathématiques du Master sont membres du laboratoire CNRS Lille Economie et Management (LEM). Ce laboratoire est composé d’une équipe qui regroupe à la fois des Statisticiens, des Economistes et des Gestionnaires. Les thématiques qui y sont développées utilisent principalement les séries temporelles, la statistique spatiale et les techniques d’estimation paramétrique et non paramétrique.

L’apport des mathématiques pour les Sciences Cognitives

Les Sciences Cognitives utilisent largement les techniques statistiques pour traiter les données récoltées à la suite d’expérience. Les cours de mathématiques dispensés dans le Master SCE permettent donc aux étudiants d’avoir une connaissance théorique solide afin de mettre en place les techniques statistiques appropriées, en raffinant et en adaptant des modèles aux données, et d’avoir un avis critique sur les méthodes utilisées en recherche expérimentale.

L’apport des Sciences Cognitives pour les mathématiques

Le rapprochement entre les laboratoires de Psychologie et de Mathématiques a fait émerger de nouvelles thématiques de recherche portant sur le domaine de la santé ou du marketing par exemple.

 

Informatique

 

Le Laboratoire

Les enseignants d’Informatique du Master sont membres du Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de lille (CRIStAL, CNRS UMR 9189). Ce laboratoire est composé de plusieurs équipes qui regroupent à la fois des compétences en apprentissage automatique, en Big Data ou encore dans les interactions Hommes-Machines. Les thématiques qui y sont développées sont en liens avec les enjeux sociétaux actuels, tels que la reconnaissance d’image et les utilisations qui sont faites de cette techonologie par exemple.

L’apport de l’informatique pour les Sciences Cognitives

Les Sciences Cognitives utilisent largement l’informatique, ne serait-ce que pour traiter les données récoltées à la suite d’expérience. Les cours d’informatique dispensés dans le Master SCE permettent donc aux étudiants d’avoir des connaissances théorique et pratique solide afin de mettre en place les techniques d’analyses appropriées. Les thématiques abordées offrent la possibilité aux étudiants de comprendre, d’adapter et de concevoir des modèles informatiques pour faciliter le traitement de leurs données à l’aide d’outils innovants, tels que le « Machine Learning » pour n’en citer qu’un. En outre, ces cours développent l’esprit critique des étudiants sur les méthodes utilisées en recherche expérimentale et dans le monde de l’entreprise.

L’apport des Sciences Cognitives pour l’informatique

L’apport des Sciences Cognitives pour l’informatique semble assez direct puisque de nombreux algorithmes ou modèles sont basés sur des théories de psychologie cognitive. C’est particulièrement le cas pour le « Machine Learning ». Cette reciprocité des modèles est un véritable atout pour les étudiants du Master Sciences Cognitives pour l’Entreprise.

 

Fermer le menu
Aller à la barre d’outils